Porais Tilffois (les)

Tilff - Province de Liège
HISTORIQUE DES PORAIS DE TILFF: UN NOMME JOSEPH REPIQUAIT SES POIREAUX…

C’est à septembre 1952 que remonte la conception du groupe des Porais. Nous commémorons en fait la plus ancienne fraude fiscale répertoriée en Belgique.

En ce temps là, fin du XVIe siècle, un jardinier nommé « Joseph le Repiqueur » avait mis au point un engrais de sa composition qui permettait d’obtenir des poireaux de taille gigantesque.

En ce temps là donc, la seigneurie de Tilff dépendait de la Principauté de Liège à laquelle elle était redevable de la Dîme grosse, c’est à dire le dixième de la récolte en céréales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Or, en 1585, la moisson avait été en partie détruite et le Prince-Evêque, conciliant, accepta que l’on remplace les céréales par les poireaux. Mais, lors des tractations, on n’avait pas envisagé que le dixième de la récolte des « gigantesques de Tilves » représenterait un poids et un volume considérable évalués à quatre dixièmes de la récolte normale en céréales!

Les producteurs Tilffois s’en plaignirent auprès du représentant du Prince-Evêque (un nommé Collar le Meunier), qui intercéda, en vain, auprès de la Cathédrale de Liège.

Les producteurs Tilffois livrèrent donc la quantité promise dans la Cour du moulin banal. Mais pendant la nuit, la moitié des poireaux disparurent et un représentant du Prince-Evêque fut dépêché pour enquêter sur la mystérieuse disparition.

Malgré la surveillance de Collar le meunier et la grille d’entrée verrouillée – qui n’avait pas été fracturée! – les poireaux avaient bel et bien disparu.

L’enquêteur ironique déclara à Collar: « Mais vos poireaux, ils avaient donc des jambes pour s’évader sans l’aide de quiconque? »

LES PORAIS AUJOURD’HUI:

C’est un groupe folklorique très apprécié pour sa capacité à créer l’ambiance carnavalesque typiquement liégeoise sur son passage: les Porais sont avant tout un groupe d’animation très remuant, 25 à 30 « chapeaux », qui aiment à faire participer le public au défilé et qui se font accompagner d’une fanfare talentueuse de neuf jardiniers mélomanes et d’un géant porté haut de 4,30 m (4 porteurs se relaient).

Ces folkloristes fiers, dynamiques et gais mettent un point d’honneur à offrir un spectacle de qualité, et donnent le meilleur d’eux-mêmes particulièrement lorsque la foule est au rendez-vous. Pour des prestations d’un jour, ils acceptent de parcourir jusqu’à 350 kilomètres (distance aller).

Les Porais ont participé à des cortèges prestigieux en Allemagne (Cologne, Büchen,…), en France (Nice, Pamiers, Béziers, Alès, Chalon sur Saône,Annecy,…), en Ecosse (Killmarnock), en Autriche (Vienne), aux Pays-Bas (Leiden,…), au Grand-Duché de Luxembourg et bien entendu en Belgique.