Rodjes Macrales d’As Bonceles (les)

Boncelles (Seraing) - Province de Liège
ORIGINES:

Crée en l’an 2000 de notre ère, le groupe folklorique « les Rodjes Macrales d’as Boncèles » est né suite à la dissolution de l’association de parents d’élèves de l’école primaire de Boncelles.

Soucieux de maintenir un contact, au sein d’un groupe actif, dans lequel, les enfants peuvent se réunir et avoir des projets communs.

Nous sommes actuellement une cinquantaine de macrales âgées de 5 à 62 ans.

Depuis lors, le groupe est invité dans diverses manifestations folkloriques, carnavalesques et commerciales.

Nous participons chaque année aux fêtes de Wallonie à Seraing. Nous organisons le cortège d’Halloween, le grand feu et la saint Sylvestre des Macrales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons participé à la fête du Gayant à Douai en France, à différents cortèges carnavalesques, Flémalle, Amay, Viareggio (IT), Strasbourg (FR),à la fête des moissons à Berg aan de Maas (NL) et aux 4ème rassemblement des sorcières de Vielsalm.

Animations dans différents complexes commerciaux de la ville de Liège et dans diverses manifestations sportives.

LEGENDE:

A la fin du Moyen-Age, l’Europe est le théâtre de diverses chasses aux sorcières. La Principauté de Liège a aussi ses bûchers et la Haute Meuse n’en est pas moins épargnée…

Elles furent pourchassées, persécutées, brûlées, sans loi ni raison, sous prétexte qu’elles communiquaient avec les esprits.

Qui étaient-elles ces « macrales »? … La descendance du forgeron du diable!

Au fil des années, la forge légendaire donnera naissance à la Cité du Fer dans laquelle les macrales vont se confondre de plus en plus, pour devenir rouges comme le feu et noires comme l’acier. Elles possèdent le pouvoir et l’immortalité grâce à l’épée façonnée par leur aïeul, dans un acier si dur que nul n’en connaît son alliage!

Elles se réfugient sur les hauteurs boisées de Seraing, où, même si les gens du coin préfèrent ne pas l’ébruiter, il peut être malsain de se promener le soir. Vous êtes-vous déjà aventurés, la nuit tombée, entre la source Saint-Antoine et la mare aux joncs? Cet endroit aux odeurs nauséabondes: vivier à crapauds, limaces, salamandres et mulots… Enfin, tous les ingrédients nécessaires pour préparer les breuvages, poisons et potions délirantes et hallucinogènes.

Au loin, on peut entendre une musique endiablée sur laquelle les macrales, balais et flambeaux à la main, forment une ronde infernale, festoyant jusqu’au petit matin en invoquant le malin.

Ce n’est pas triste paraît-il! Mais si vous arrivez à les surprendre, il est déjà trop tard car un sort vous est déjà jeté!

Petit à petit, les accusations de sorcellerie deviennent plus rares. Une existence paisible s’installe et la vie de nos ancêtres devient plus sereine.

En 2000 de notre ère, quand le temps semble oublier le passé, à la lumière des grands feux, elles resurgissent des profondeurs de la terre et de la nuit.

Depuis, elles se multiplient sans cesse, à une vitesse effrayante.

Sur leurs médaillons, on peut deviner leur nom: Les Rodjes Macrales D’as Bonceles

Si vous en croisez une, n’ayez crainte car la légende nous rapporte aussi qu’elles pourraient vous procurer amour, chance et bonheur…

Ne dit-on pas: « Touche une macrale rouge, et l’amour sera en toi pour toujours! »

Mais qui sait?

« L’Enfer » serait-il devenu « Cristal »?